Girlboss et Dix Pour Cent saison 2 en trailers | What’s up Monsieur Séries?

Hello mes p’tit(e)s moustachu(e)s sérievores (oui je tente les petits noms gentils), c’est l’heure d’un peu d’actualité série avec « What’s up Monsieur Séries? ».

Aujourd’hui j’ai pour vous du trailer avec Girlboss sur Netflix et la saison 2 de Dix Pour Cent sur France 2. 

Continuer la lecture de Girlboss et Dix Pour Cent saison 2 en trailers | What’s up Monsieur Séries?

Virgine Efira et Norman rejoignent la saison 2 de Dix Pour Cent

C’est au site Allociné (un petit site pas trop connu) que Dominique Besnehard vient de dévoiler les deux nouveaux guests pour cette saison 2 de Dix Pour Cent qui ne contiendra heureusement pas de trace de Kev Adams.

Virginie Efira et Norman Thavaud (Norman fait des vidéos) ont été annoncés par son producteur. D’autres noms ne devraient plus trop tarder à être lâché dans la nature.

On apprend que Virginie Efira jouera dans le premier épisode de cette deuxième saison de Dix Pour Cent qui commencera son tournage le 5 septembre en presque simultané avec l’écriture de la saison 3.

Un début de logique de production à l’américaine qui fait plaisir à lire.

Aucune information supplémentaires n’ont été données, on ne sait pas encore dans quel épisode Norman fera son apparition, ni s’il s’exclamera à grand renfort de « FAUX! » comme un malade de Tourette.

 

Dix pour cent : Michel Drucker débarque en saison 2

Les animateurs historiques de France Télévision sont un peu sur la sellette en ce moment. Leur avenir n’est pas forcément tout tracé et certain ne se font même plus d’illusion.

C’est le cas de Michel Drucker qui, lors d’une interview sur France Bleu, en a même profité pour annoncer qu’il jouera son propre rôle dans la saison 2 de « Dix pour cent » sur France 2.

L’animateur de Vivement Dimanche annonce même qu’il apparaîtra lors du premier épisode et qu’il sera en quelque sorte le fil rouge de la saison qui se penchera davantage sur le monde des agents face aux plateaux télé.

On apprend aussi grâce à lui que le tournage devrait se faire en septembre.

Voici l’extrait de l’interview de Faustine Bollaert qui recevra, le 6 février prochain, Michel Drucker sur France Bleu.

 

Le top des recherches étranges de 2015

J’ai vu des copains du web faire ce genre d’exercices et j’ai trouvé ça rigolo, surtout que j’en avais déjà repérées quelques unes et il était temps (petit navire) de vous en partager un petit top 10.

Je parle bien entendu des termes de recherches étranges qui mènent au site.

  1. qui s’occupe du grinch : Promis c’est pas moi, j’ai d’autres crèmes à fouetter.
  2. douanier tues dans le var : J’ai beau cherché je ne vois pas comment on peut tomber sur le site avec ça. Vraiment!
  3. vendre son ame au diable : Ok là j’ai l’explication de la cause (Article sur Lucifer sur la FOX), mais la raison de cette recherche?
  4. serie humoristique policier bbc two rouquins : Ce n’est pas vraiment étrange mais j’ai trouvé cette précision assez sympathique pour retrouver l’excellent Top Coppers.
  5. joue pas pas avec moi : Je connais des fans de François Feldman qui doivent être déçus.
  6. megan fox word press : L’espace entre word et press pour wordpress et surtout le Megan Fox qui normalement n’a rien à voir avec le CMS.
  7. dix pour cent serie de merde : Je pense qu’on ne peut pas être plus clair.
  8. mesie denad : Si quelqu’un peut m’expliquer je ne vois absolument pas ce que cela veut dire. On tombe sur du The Walking Dead et Ash vs Evil Dead, mais rien de concluant (Le Denad devenant Dead).
  9. amerocan borror story saison 5 avis : Le mec enrhumé bourré qui recherche un avis série, ça donne ça.
  10. with or without you partition : Ce grand écart musical entre Feldman et U2 menant au site me surprendra toujours.

Dix pour cent, au service de sa célébrité. | Avis

Je pense que dire de moi que je suis très americo-centré quand il s’agit de séries tv est un léger euphémisme. Oui je l’avoue je vais d’abord chercher chez eux avant de regarder au plus proche. Pourquoi? Car en général je ne trouve pas ce que je cherche dans l’écriture, la réalisation, les sujets traités, dans des productions locale, ou de moindre distance géographique.

Cela dit, j’essaye, je tente des choses, et ces derniers temps, force est de constater que certains show arrivent à me faire mentir et être moins radical. Et « Dix pour cent » de Fanny Herrero et Cédric Klapisch (Pour ces deux premiers épisodes en tout cas), après deux épisodes, est bien parti pour rejoindre le club très sélect du « C’est français et c’est vraiment pas mauvais ».

Dix pour cent, avis critique saison 1 s01e01 s01e02

Agent! Trop cher! La célébrité n’a pas de prix!

Excusez moi pour ce titre un peu téléphoné. Dix pour cent est ce que l’on peut considérer comme une dramédie de lieu de travail, et plus précisément sur les aventures et mésaventures d’une boite d’agents artistique pour comédiens. Le projet étant à la base une idée et une envie de Dominique Besnehard (Producteur venant lui même de ce genre de boites), bon nombre d’éléments utilisés et dépeints dans la série sont largement inspiré d’expériences personnelles.

La première saison comporte 6 épisodes de 52 minutes et a au casting Camille Cottin, Thibault de Montalembert, Fanny Sydney, Grégory Montel et Stefi celma. Ceci bien entendu sans compte sur les guests jouant leurs propres rôles, comme Cécile de France, Line Renaud ou encore Julie Gayet et JoeyStarr.

Mais tout ceci ne vous dit pas pourquoi j’ai réussi à accrocher à Dix pour cent? En effet, le casting ne me parlait qu’a moitié, l’équipe créatrice un peu plus, mais finalement en dehors du pitch intéressant et des trailers, il n’y avait rien qui était là pour que ce soit gagné d’avance. Et pourtant, force est de constater que de sortir des chemins balisés peut être une bonne chose. Sauf pendant la saison de la chasse.

Dix pour cent, avis critique saison 1 s01e01 s01e02

L’écriture, voilà ce qui m’a attrapé dans cette production, son efficacité, son côté droit au but, bien rythmée. Nul besoin d’en faire des caisses quand on a de la qualité entre les mains. Il n’y a que pour ce qui manque de goûts qu’il faille en mettre des tonnes. Et Dix pour cent réussit très bien là où beaucoup se plante et tombe dans les travers de la fiction à la française. Ne pas savoir gérer les thèmes, tout alourdir l’ensemble pour faire passer un message qui à la fin s’en retrouve gâché.

Ceci étant dit, on a beau avoir le meilleur scenar et la meilleure équipe créatrice, si les comédiens ne suivent pas on fini par faire de la merde quoi qu’il arrive. Ce n’est pas non plus sur ce point que la série pêchera. Il y a bien des différences de niveaux notable, mais dans son ensemble le casting fonctionne bien. Dommage, cependant, que certaines guests aiment à cabotiner et à se croire au théâtre à la TV. Après tout, vu qu’elles sont dans leur propre rôle, peut-être sont elles réellement comme ça dans la vie de tous les jours, et donc en fait parfaites à l’écran. Mouais, ça ne va plus, je cherche des excuses là où il ne devrait pas forcément y en avoir.

Il me tarde maintenant de voir les 4 épisodes restant dans cette première saison de Dix pour cent et savoir si j’ai finalement bien fait de faire confiance à un programme France Télévision.