Frapuccino, la websérie qui frappe là où ça fait du bien

Cela fait maintenant un moment que Frapuccino est dans ma to-do list de critique à faire. Mais la procrastination, la rentrée des séries et tutti quanti font que je me retrouve aujourd’hui seulement à vous proposer mon avis sur cette web série créée par le collectif Attention Fragile et sponsorisé par Ouï FM.

Un mal pour un bien, l’épisode 9 est tombé hier et fait partie de ce que je pense de ce Road Trip qui aurait pu être sponsorisé par Hansaplast et Mercurochrome.

C’est l’histoire d’un rital, d’un frappeur compulsif et son pendant féminin…

Frapuccino c’est l’histoire de deux personnes que seul une livraison spéciale rapproche. D’un côté Paolo, un Italien dragueur, de l’autre Cyril, un frappeur compulsif qui est obligé de frapper n’importe qui 3 fois par jour pour son hygiène personnelle.

Sur la route, pour ce contrat dont on ne sait rien, si ce n’est qu’ils ont une malle à transporter à la cathédrale de Fleury, nos deux comparses vont faire la rencontre d’Amélie, une bourgeoise qui casse des nez pour soigner son cœur brisé.

S’en suit un Road Trip déjanté mené par un trio qui ne l’est pas moins. Au casting on retrouve Pierre-Emmanuel Parlato (Paolo), Jules Poucet (Cyril), Mathilde Bourbin (Amélie) et une Twingo.

Au bout des 9 épisodes disponible actuellement je dois bien avouer que je me suis attaché à ces trois personnages un peu hors du commun.10686920_382407348579863_2138150394236036305_n

Si le premier épisode groupé (qui en réalité sont les épisodes 1 et 2) et le teaser m’avaient plu sans réellement me convaincre, la suite n’a fait que faire grimper crescendo mon intérêt pour cette histoire.

Sur la forme, Frapuccino est bien réalisée avec un mixage audio et un montage qui fait plaisir. Rien d’exceptionnel cela dit, mais l’image sert comme il faut l’histoire que l’on veut nous raconter.

Histoire qui pour le moment semble simple et relativement peu originale (hormis nos deux frappeurs congénitaux), cache une sous intrigue qui prend son temps pour s’installer et garde assez de mystère pour entretenir l’intérêt et l’envie de voir la suite.

A cela on ajoute une bonne dose d’humour et le trio attachant et on s’offre une websérie qui se déguste sans déplaisir.

Du côté des acteurs, l’évolution de leur jeu se voit clairement au fil des épisodes. Si dans le pilote c’est pour le moins inégal, la suite s’avère être bien plus travaillé et cohérent. Chapeau bas à Mathilde Bourbin qui gère à merveille sa part de violence et nous offre une Amélie adoflippante (mélange de adorable et flippante).

11232071_483524238468173_2540905620783691828_n

Vous l’aurez compris, Frapuccino est une web série que je peux conseiller pour sa globalité. Elle sait rester simple tout en faisant un travail propre et intéressant. De plus, son format relativement court l’aide vraiment dans sa mission.

J’attends de voir où peux nous mener cette histoire et espère un dénouement plus éclatant pour la faire sortir du lot complètement.

Pour vous faire un avis rendez-vous sur Youtube pour les épisodes (tous les jeudis à 15h) et les quelques bêtisiers qui font plaisir : https://www.youtube.com/channel/UCesiFZ-EZPJ3YEFR-W7M0Nw

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s