Io Web série avis, Io Web Série review, Io Web Série critique

Io web série, triste singe 2.0 | Avis

Elle n’est pourtant pas bien longue et pourtant il m’aura fallu bien plus de temps que je le pensais pour voir la web série Io et pouvoir vous en parler et vous donner mon humble avis.

Io c’est l’histoire d’un étudiant lambda dont la vie va basculer lorsqu’il rencontrera un activiste/révolutionnaire/singe au chapeau melon de l’internet se nommant SAD_MONKEY.

Ambiance de piratage informatique, de renversement du pouvoir et de bons nombre de thèmes déjà abordés et très en vogue ces derniers temps. Le tout avec une mise en image jouant la carte du risque de la vue subjective filmé en Go Pro.

Ce parti pris est pour le moins délicat lorsque l’on tente de viser un plus large public (Cela peut rendre malade certaine personnes). Si l’effet est rigolo de prime abord, il cache en fait une somme de lacunes, ainsi qu’une production lorgnant parfois avec le cheap, qui empêche de l’apprécier à sa juste valeur et fini par le transformer en simple gimmick “marketing”.

Même s’ils s’en défendent et que je veux bien les croire, dès la présentation de Io on ne peut s’empêcher de penser à Mr Robot. J’ai fait tout ce qu’il fallait pour ne pas comparer, remettre le contexte en place, le budget, l’équipe technique, etc., pour pouvoir vous donner un avis le plus neutre de la production de Sam Esmail possible.

S’il y a du bon, voir du très bon dans cette mini web-série (le format par exemple), j’ai toujours du mal avec les problèmes de son, ça me sort très souvent de l’histoire. Alors quand en plus le format est court c’est d’autant plus dommage. Cet effet vient malheureusement appuyer les quelques incohérences de scénario qui nous font nous poser des questions, mauvaises et surtout là où l’on n’aurait pas du.

Faire planer un mystère, l’épaissir et en jouer est un tour de force sur lequel on peut très vite se casser les dents si l’on a voulu trop en faire tout en se perdant dans un univers intéressant mais mal maîtrisé.

Avec le recul, mon avis est autant en dents de scie que la production de Io et son jeu d’acteur.

En conclusion, j’aime les risques entrepris par son créateur, la partie transmédias/Univers étendu (http://www.monkeysociety.io/fr/), les idées qu’il a tenté de mettre en place avec par moment des fulgurances techniques et artistiques qui prouvent qu’on est bien devant un projet prometteur qui s’est perdu en chemin et mériterait d’être repensé et surtout réécrit.

Pour regarder Io et vous intéresser à son univers c’est ici : http://www.regarder.io/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s