Superstore, à s’tordre de rire? | Avis

Superstore ça sonne un peu comme superstar, en dehors de cette grande réflexion c’est surtout l’une des nouvelles comédies à débarquer sur NBC en avant-première (le réel début est pour le 4 janvier 2016).

Je me suis dévoué pour vous et j’ai vu ce début (2 épisodes) de Superstore qui bien que doux, reste prometteur.

« Salaire minimum, pour fun maximum »

Superstore n’est pas une série sur un accessoire pour fenêtres qui se découvre de super pouvoirs, mais une comédie se déroulant dans un supermarché comme les américains ont le secret et se concentrant sur le coeur même de l’endroit, ses employés.

Au dessus de ce groupe plus qu’hétéroclite (mais moins que l’hiver éclate) on a Amy (America Ferrara) et Jonah (Ben Feldman). D’un côté une superviseuse qui n’en peux plus de travail, de l’autre un nouveau maladroit.

Superstore avis critique review nbc 2 épisodes

Si je n’ai pas passé un mauvais moment, loin de là, il faut tout de même bien se rendre compte que ce début de Superstore est pour le moins gentillet et parfois un peu convenu. On a droit à des gags attendus, certains fonctionnent, d’autres beaucoup moins, sans oublier des personnages secondaires un peu caricaturaux. Malgré tout cela, c’est bien joué, c’est carré et ça se permet même quelques fulgurances et finesses qui me donne justement cet espoir d’un mieux au fil des épisodes.

Parmi ces fulgurances, il y a du gag d’arrière plan, mais aussi un bon côté « critique » et acide dans l’humour de Superstore. La série ose par moment utiliser les travers de la société américaines, la pousser un peu plus loin, s’en moquer. Ce qui donne un second visage à cette workplace comédie potentiellement facile à tendance romantique. Je m’emporte peut-être, et je pourrai au final me planter totalement en voyant un potentiel plus grand que ce que ce début présente, mais je ne me suis pas ennuyé, j’ai eu envie d’un troisième épisode, ce qui est déjà selon moi un bon signe.

Un troisième épisode pour savoir si les créateurs ont prévus d’aller plus loin dans la psychologie des personnages, dans leurs relations. Si elle deviendra progressivement plus acide, moins douce. Et surtout que ce décor puisse servir à porter Superstore en probable Superstar de la comédie made in Network.

NBC en aurait bien besoin…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s